Page d’accueil

L’Association Nationale Transgenre s’interroge dans un esprit d’égalité entre les sexes, sur les notions de masculin et de féminin, et sur les rapports culturels, sociaux et politiques qu’elles impliquent. L’ANT apporte soutien et assistance aux personnes transgenres et milite pour leur reconnaissance et contre toute discrimination fondée sur l’identité de genre.


Dernières actualités

Communiqué de presse du 06 décembre 2022

L’ANT attristée par la perte d’une de ses militantes emblématiques

Émilie Dauby (nous l’avions aussi connue, avant son mariage, sous le nom d’Émilie Garçon) est décédée samedi 3 décembre, à 1h45 du matin, des suites d’une tumeur au cerveau.

Elle avait bénéficié, après un long combat contre la maladie, d’une rémission avant qu’une rechute ne l’emporte. Ces dernières années, Émilie s’est consacrée à sa santé et à sa famille, mais nous n’oublions pas qu’elle avait, de longues années durant, apporté l’énergie et le courage que nous lui connaissions à la défense des droits des personnes transgenres, au sein de l’ANT (Association Nationale Transgenre), où elle était reconnue et appréciée, puis du mouvement LGBT.

Émilie Dauby a été une responsable de l’ANT de 2007 à 2019, tout d’abord au groupe Paris-RP de l’association qu’elle animait avec chaleur et dynamisme, puis membre du Conseil d’administration de l’ANT à partir de 2011. Elle a également œuvré au Conseil d’Administration du Centre LGBTQI+ de Paris, où elle a partagé toutes ses compétences sur les questions de genre.

Elle a été l’une des deux responsables de l’ANT qui, à l’issue d’un long combat judiciaire, ont, en 2017, fait condamner la France pour transphobie par la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme).

Les obsèques d’Émilie auront lieu mercredi 7 décembre 2022, dans l’intimité familiale.

L’ANT adresse ses condoléances émues aux proches d’Émilie, en particulier son mari et sa sœur.

Pour l’Association Nationale Transgenre,

Delphine Ravisé-Giard


Un projet associatif LGBTQI+ militant

Depuis sa création en décembre 2004, le travail de notre association repose sur deux axes, complémentaires et indissociables : le support aux personnes transgenres et à leurs proches et un militantisme fondé sur le développement d’une société reconnaissant l’intégralité des droits et l’inclusion des diversités de genre sur la base de l’autodétermination.

Découvrir notre projet militant

Accueillir, informer, défendre

Assumer son identité de genre, c’est une volonté de s’épanouir, de se réaliser, de vivre dans le genre qui nous correspond tant dans son ressenti que dans son expression. Que cela corresponde ou non à un stéréotype genré de la société, en se définissant ou non en tant que homme ou femme, en effectuant ou non des modifications corporelles, être une personne transgenre témoigne d’une vaste diversité de vies et de projections personnelles.

Découvrir nos ressources


Où nous trouver

Le travail de notre association s’appuie sur des groupes régionaux. Chacun de ses groupes est géré par des responsables qui sont le point de contact privilégié pour toute demande d’aide et de renseignements. Iels assurent les relations avec les institutions, les responsables politiques et les élu.es pour informer et lutter contre l’ensemble des discriminations dont les personnes transgenres sont victimes quotidiennement.
Chaque responsable régional coordonne aussi les actions militantes et centralise toutes les informations lui permettant de mettre en place les actions régionales et nationales.

Pour les autres régions qui ne sont pas couvertes par nos antennes actuellement, elles ont la possibilité de nous contacter directement en cliquant sur la pastille « Autres Régions » dédiée.