Mise à jour : 03 mai 2018
Langues :
English / Français
Documents
Convivialité
Prévention Santé
Association nationale transgenre
Dépistage-Prévention IST/VIH
Natalité-parentalité-
Contraception-avortement

L'association en France : cliquez sur la région la plus proche !
English / Français
Mouvement LGBT
Professionnels / Institutions
L'association
Adhérer / Dons
Contacts
Publications
Accueil
Communiqués
de presse
Liens
Editos
Archives
Soirées : agenda !

Bonnes adresses
Dépistage-Prévention IST/VIH
Natalité-parentalité-
Contraception-avortement

Actualités
Les oublié(e)s de la Mémoire
English / Français
Revue de presse
Documents
Convivialité
Conseils
Prévention Santé
Éditorial
Dépistage-Prévention IST/VIH
Natalité-parentalité-
Contraception-avortement

L'association en France : cliquez sur la région la plus proche !
Mentions légales

L'Est Rep 21/10/2012
Têtu 21/04/2011
L'Est Rep 21/04/2011

Têtu de février 2011

PinkNews 05/01/2011
L'Est Rep 04/01/2011
Le Répu.Lor 14/09/2010
L'Est Rep. 15/06/2010
L'Est Rép. 26/04/2010

Tous les articles
Communiqués
de presse


Appel à adhésion / ré-adhésion pour l’année 2018

Droits des personnes transgenres : après une année « en marche », va-t-on rester encore longtemps à piétiner ?

Un an après les élections présidentielles et législatives, le retard que prend la France concernant les droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes ne fait que s’aggraver. Incapable d’initier un processus législatif en faveur d’un changement d’état civil rapide, libre et gratuit sur simple demande en mairie ; incapable de prendre e n compte l’accès à la santé des personnes transgenres et leurs droits reproductifs dans les soi-disant « débats » sur le nouveau projet de loi bio-éthique, comme si l’égalité des droits pouvait être sujette à débat en République ; incapable enfin de condamner et de mettre fin de façon immédiate aux mutilations pratiquées sur les enfants intersexes, le Président Emmanuel Macron, son gouvernement et sa majorité parlementai re restent jusqu’à présent immobiles face à l’urgence de la situation et aux recommandations des instances européennes et internationale s, comme les résolutions 2048 (2015) et 2191 (2017) du Conseil de l’Europe ou les Principes de Jogjakarta .

Se contentant d’un mariage pour les couples de même sexe au rabais n’offrant pas une réelle égalité au niveau de la filiation avec les couples hétérosexuels, d’un changement d’état civil faussement démédicalisé mais vraiment judiciarisé pour les personnes transgenres en 2016, et d’une prise en compte de l’identité de genre comme critère de discrimination en 2017 qui doit encore trouver son application et sa voie dans la jurisprudence et des actions concrètes, les élu·es de la République s’attaquent désormais aux plus précaires dans nos communautés en multipliant des mesures inquiétantes voir dangereuses. Loi travail qui fragilise encore plus l’accès et la pérennité de l’emploi dans un contexte où les discriminations à raison de l’identité de genre perdurent, projet de loi sur la sélection à l’université qui menace les parcours scolaires des jeunes transgenres, déjà confronté·e·s à l’absence de toute politique inclusive au sein de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, projet de loi sur l’asile et l’immigration qui rend encore plus difficiles et incertaines les demandes d’asile des personnes transgenres exilé·e·s. Ces mesures ont pour conséquences une fragilisation flagrante de la population transgenre, qu’il est impossible d’ignorer.

Par ailleurs et alors que l’État met régulièrement en avant sa prétendue « dépathologisation » des transidentités, le libre choix du m édecin n’est en 2018 toujours pas garanti aux personnes transgenres, compromettant leur accès à la santé et aux différents régimes de protection sociale en fonction de leur statut. Face aux lobbys de professionnels médicaux et à leurs discours d’un autre âge, l’Association Nationale Transgenre s’engage aux côtés de la Fédération Trans et Intersexes et avec la Fédération LGBTI pour en finir avec les « protocoles » et autres « parcours de soin », afin de lutter contre toutes les formes de violences et de discriminations transphobes. Pour l’ensemble de ces raisons, il est urgent d’obtenir au plus vite une égalité réelle des droits pour touxes, toutes et tous, sans distinction à raison du sexe, de l’identité de genre et de l’orientation sexuelle.

Notre travail militant se poursuit avec détermination et vigilance, notamment en ce qui concerne le changement d’état civil : comme nous l’avions prévu et annoncé dès le vote de la loi en 2016, les preuves médicales sont encore trop souvent les bienvenues devant les tribunaux lors des demandes de changement de mention de sexe ; quant à la circulaire d’application du changement de prénom en mairie, elle a montré par sa mention explicite du terme que le « transsexualisme » n’a pas encore entièrement disparu. Si la situation s’est certes améliorée, seule une procédure de changement d’état civil déclarative, entièrement démédicalisée et déjudiciarisée, libre, gratuite, rapide et accessible aux mineur·e·s et aux ressortissant·e·s étranger·e·s garantira l’autodétermination des personnes transgenres et les protégera contre l’arbitraire administratif.

Continuant son travail d’accueil et de soutien des personnes sur le terrain en les informant et en fournissant des aides personnalisées à ses adhérent·e·s, notre association organise des permanences, des repas mensuels et des événements ponctuels qui sont autant de moments d’échange et de convivialité indispensables pour assumer et affirmer son identité de genre. Se rapprocher d’une association, c’est se donner les meilleurs chances d’éviter les problèmes d’ordre juridiques et médicaux, en prenant connaissance des outils et démarches qui permettent de combattre les discriminations ; c’est aussi se retrouver autour d’activités et d’échanges enrichissants avec des personnes issues de la diversité de nos communautés. Enfin, c’est avoir accès à du matériel pédagogique et associatif de qualité, comme notre livret « Si mon genre m’était conté... », réédité en 2017 à 7000 exemplaires et largement distribué. Conçu pour s’adresser notamment aux adolescent·e·s et enfants transgenres ainsi qu’à leurs familles, ce document reste une référence pour informer et déconstruire les préjugés.

L’Association Nationale Transgenre, membre de la Fédération LGBTI, du RAVAD, du Centre LGBT île-de-France et du Centre LGBT Lorraine sud Équinoxe, construit depuis 2004 un réseau et développe une expertise reconnue sur les questions d’identité de genre, que ce soit en matière médicale, légale, juridique, d’aide et de soutien. Elle travaille également avec le Défenseur des Droits en participant aux réunions du Comité d’entente LGBT qu’il organise deux fois par an. Sans ménager ses efforts, elle engage des projets associatifs multiples (site internet, documents associatifs, actions militantes de terrain, etc.). Pour toutes ces raisons, vous pouvez nous soutenir financièrement (adhésion ou dons) en fonction de vos moyens et nous aider dans nos actions en vous rapprochant des responsables associatifs de l’ANT.

Nous soutenir, c’est contribuer à nos actions dès maintenant, mais aussi améliorer les conditions de vie des futures générations de personnes transgenres, de leurs familles et de leurs proches.

NB : Le bulletin d’adhésion est accessible à cette adresse: http://www.ant-france.eu/ta2-adherer-dons/int.doc/ant_2017-03-11_bulletin_adhesion.pdf

Pour l'Association Nationale Transgenre,

Élise Escalle
Secrétaire nationale

version .pdf

Communiqué de presse du 12 avril 2018

Transphobie à la CAF de Meurthe-et-Moselle : une politique assumée nationalement ?

 

version .pdf du communiqué de presse

Communiqué de presse du 24 février 2018

Une nouvelle équipe pour préparer l’avenir !

version .pdf du communiqué de presse

Communiqué de presse du 20 novembre 2017

Transgender Day of Remembrance (TDoR)

Rappelons au monde que la transphobie tue !

version .pdf du communiqué de presse

Communiqué de presse du 18 octobre 2017

FÉDÉRATION LGBT • ASSOCIATION NATIONALE TRANSGENRE

C’est pour alerter sur cette dérive, et sauver à terme une marche qui commence à perdre ses alliés, que la Fédération LGBT et l’Association Nationale Transgenre ne participeront pas à la 21ème édition de l’Existrans, samedi 21 octobre 2017.

version .pdf du communiqué de presse

Communiqué de presse du 23 septembre 2017

Quand la LGP (Lesbian and Gay Pride) de Montpellier, ville des premiers mariés gays de France, soutient la transphobie médicale…

document de la LGP Montpellier

version .pdf du communiqué de presse

Communiqué de presse du 10 septmbre 2017

Prendre Contact avec la transphobie médicale ?

version .pdf

Communiqué de presse du 23 août 2017

« Clémence », un court métrage démontrant l’aberration de la transphobie !

Lien : http://www.ant-france.eu/int-doc/170707-clemence.mp4

version .pdf

Communiqué de presse du 17 mai 2017

IDAHOT

Devra-t-on subir l’homophobie et la transphobie d’un quinquennat « République en Marche pour l’Immobilisme » ?

version .pdf

Carte de l'Europe 2017


Communiqué de presse du 5 mai 2017

Second tour des élections présidentielles :
Non à la « solution » Front National !

version .pdf

Communiqué de presse du 13 avril 2017

Violences transphobes à Paris…

Une responsable de l’Association Nationale Transgenre violemment agressée !

version .pdf

Communiqué de presse du 31 mars 2017

À l’image du gouvernement, un décret sans courage ni ambition : la transphobie d’État est toujours à l’œuvre !

Lien vers l’article Code Civil - Section 2 bis : De la modification de la mention du sexe à l'état civil

Lien vers le décret n° 2017-450 du 29 mars 2017 relatif aux procédures de changement de prénom et de modification de la mention du sexe à l'état civil

version .pdf

Communiqué de la réunion interassociative du samedi 18 mars 2017 :

Constitution de la première instance interassociative trans-intersexe de France

version .pdf

Appel à adhésion / ré-adhésion pour l’année 2017

Le 1er février 2017


L’Égalité des droits à raison de l’identité de genre n’est pas acquise : la lutte continue !

http://www.ant-france.eu/ta2-adherer-dons/int.doc/ant_2016-02-28_bulletin_adhesion.pdf

version .pdf

Communiqué de presse

Le Sénat prône encore en 2016 une transphobie sans scrupules !

Communiqué de presse version .pdf


Communiqué de presse version .pdf

Communiqué de presse du 13 juillet 2016

Changement d’état civil : Non, M. Binet, les
personnes transgenres ne sont pas à la
fête
!

Communiqué de presse version .pdf

Communiqué de presse du 11 juillet 2016

Deux députées PS proposent le changement d’état civil libre et gratuit, en mairie…

Oui, changer vraiment la vie des personnes transgenres, c’est possible !

 

Signataires : Association Nationale Transgenre, C’est Pas Mon Genre, OUTrans, Trans Inter Action, Fédération LGBT.

Communiqué de presse version .pdf

Communiqué de presse du 6 juillet 2016

Le Changement d’état civil libre et gratuit défendu lors d’un rendez-vous à la Chancellerie…

Le gouvernement doit respecter la recommandation du Défenseur des droits !

Il est plus que temps que le « pays des droits de l’homme» adopte le changement d’état civil libre et gratuit en mairie !

Communiqué de presse version .pdf

Changement d’état civil des personnes transgenres, le Défenseur des droits dit « oui » à l’autodétermination auprès d’un officier d’état civil

Communiqué de presse du 26 juin 2016

Communiqué de presse version .pdf

Communiqué de presse du Défenseur des droits version .pdf

Transphobie : une décision exemplaire rendue par le TGI de Lille !

Les violences physiques et morales en raison de l’identité de genre ne sont plus tolérables

Communiqué de presse version .pdf

Le changement d’état civil libre et gratuit : une nécessité vitale !


Communiqué de presse version .pdf

Amendement PS changement d'état civil version .pdf

On ne doit pas oublier les discriminations et violences commises à l’encontre des lesbiennes et des femmes transgenres !

Communiqué de presse version .pdf

Bavure au sein du Ministère de l’éducation nationale ?

Quand la transphobie s’immisce au cœur d’une campagne de lutte contre l’homophobie !

Communiqué de presse du 21 décembre 2015 en version .pdf

Communiqué de presse du 27 septembre 2015

Des députés PS déposent une proposition de loi discriminatoire…

L’ANT demande son retrait immédiat, et une vraie loi sur l’identité de genre !

Communiqué de presse du 27 septembre 2015 en version .pdf

Proposition de loi en version .pdf

Communiqué de presse du 7 octobre 2014 en version .pdf

Communiqué de presse du 19 septembre

"Si mon genre m'était conté..." au centre LGBT de Paris-Île-de-France

L’Association Nationale Transgenre lance un nouveau livret informatif destiné aux personnes transgenres !

Communiqué de presse en version .pdf

Livret "Si mmon genre m'était conté" en version .pdf

Le même dévouement à servir mais pas les mêmes droits...

Pour l'Association Nationale Transgenre,

Delphine Ravisé-Giard

Porte-parole

Communiqué de presse en version .pdf

Communiqué de presse de l'ANT du 20 mai 2015

Mme Chaynesse KHIROUNI, députée PS de Meurthe-et-Moselle, interpelle Mme TAUBIRA, ministre de la Justice, sur le respect des droits fondamentaux des personnes transgenres

Communiqué de presse en version .pdf

Courrier de Mme Chaynesse KHIROUNI, députée PS de Meurthe-et-Moselle, à la Garde des sceaux, Ministre de la Justice, Mme Christiane TAUBIRA

Communiqué de presse de l'ANT du 15 mai 2015

17 mai 2015, une journée de la transphobie comme les autres avec le gouvernement français ?

Faisons campagne pour l’application de la résolution 2048 (2015) du Conseil de l’Europe !

Télécharger les visuels de la campagne

Communiqué de presse en version .pdf

Communiqué de presse du 25 avril 2015

L’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe vote la résolution 2048-2015, et prend le contre-pied de la transphobie d’État à la française !

Communiqué de presse en version .pdf

Résolution 2048(2015) en version .pdf

Communiqué de presse du 02 avril 2015

Malte vote le changement d’état civil libre et gratuit pour les personnes transgenre !

Mme Taubira, pourquoi la France continue-t-elle à judiciariser et stériliser les personnes transgenres ?

Communiqué de presse en version .pdf

Communiqué de presse du 16 novembre 2014

La ville de Mexico adopte le changement d’état civil libre et gratuit pour les personnes transgenres

En France ? C’est la stérilisation et les discriminations... Silence, il n’y a rien à voir !

Communiqué de presse en version .pdf

Communiqué de presse du 07 octobre 2014

Faire absolument moins bien que les autres : une exception française ?

Des parlementaires PS rédigent une PPL d’un autre âge, dangereuse pour les personnes transgenres

Communiqué de presse en version .pdf

Projet de PPL du PS

Communiqué de presse du 05 mai 2014

Pour un changement d'état civil libre et gratuit, démédicalisé et déjudiciarisé !

L’A.N.T. dévoile sa proposition de loi sur l’identité de genre !

Communiqué de presse en version .pdf

Lettre aux parlementaires

Proposition de loi de l'Association nationale transgenre

Les personnes transgenres face au changement d'état civil en Europe !

Cliquez sur la carte ! Mise à jour d'août 2017

Editos
Archives
Soirées : agenda !

Bonnes adresses
Dépistage-Prévention IST/VIH
Natalité-parentalité-
Contraception-avortement

Actualités
Les oublié(e)s de la Mémoire

Comment assumer son genre... et le faire respecter !