Une organisation militante

Depuis sa création en 2004, le travail de notre association repose sur deux axes complémentaires et indissociables : le support aux personnes transgenres et à leurs proches et un militantisme fondé sur le développement d’une société reconnaissant l’intégralité des droits et l’inclusion des diversités de genre sur la base de l’autodétermination.

Aussi en parallèle du travail mené auprès des personnes qui nous contactent, nous conduisons de front une lutte sans concession contre les pratiques, actes et violences transphobes dans la société et les institutions, contre toute emprise médicale et psychiatrique sur nos destinées et nos vies, pour un changement d’état civil déclaratif, libre et gratuit en mairie auprès d’un officier d’état civil.

Ne relevant d’aucun parti ou courant politique, libre dans sa parole et dans ses argumentaires s’appuyant sur une cohérence durable dans l’action militante, l’ANT construit depuis plusieurs années un militantisme fier, au cœur de la société, avec les moyens institutionnels mis à notre disposition.

Note travail militant est clair, sans ambiguïté. Il repose sur des textes fondamentaux tels que « Les principes de Jogjakarta, principes sur l’application de la législation internationale des droits humains en matière d’orientation sexuelle et d’identité de genre, les Résolutions du Conseil de l’Europe 2048 (2015) et 2191(2017), et la décision cadre MLD – MSP 2016-164 du Défenseur des droits

Parfaitement incluse dans le mouvement LGBTI+, membre de la Fédération LGBTI depuis près de 10 ans et plus récemment du RAVAD (Réseau d’aide aux victimes d’agression et de discrimination), notre action n’est pas dissociable des luttes des personnes gays, lesbiennes, bisexuelles et intersexes, qui font par ailleurs partie de la diversité de notre communauté. Travailler ensemble, c’est faire front commun face à nos ennemis et leurs théories LGBTIphobes, reposant sur une même haine qui nie la réalité de nos vies. En lutte contre le sexisme, fruit du système hétéropatriacal dominant dans notre société, également opposés aux lois abolitionnistes fragilisant les travailleuses du sexe, nous combattons sans concession et en féministes convaincu.e.s toute forme de racisme et de discrimination des minorités. En lien avec des associations partenaires, nous nous engageons également pour l’accueil inconditionnel des personnes transgenres exilées ou réfugiées face aux violences transphobes quotidiennes et insoutenables qui sont encore le lot de trop nombreux pays dans le monde.

Le militantisme, c’est avant tout travailler ensemble pour faire avancer les droits des personnes au sein de la société. Par expérience, nos droits ont toujours été conquis après des années de luttes, mais jamais offerts par quelconque pouvoir ou gouvernement. L’ANT s’inscrit dans cette dynamique pour construire un rapport de force, avec des revendications claires et précises.

Aujourd’hui, s’il est davantage possible pour les plus jeunes d’entre nous de voir l’avenir avec plus de sérénité, ce n’est ni par hasard, ni par une évolution « magique » de notre société. C’est grâce aux actions des associations qui travaillent sans relâche à faire évoluer les mentalités, et la législation. Il reste cependant beaucoup de chemin à parcourir pour améliorer la situation des générations futures, et nous ne doutons pas qu’il sera accompli par les militant-e-s d’aujourd’hui et de demain. L’Association Nationale Transgenre y prendra sa part et vous invite à rejoindre son action :

Pour que toute personne puisse se déterminer et vivre son identité de genre librement !