Sexualité, IST/VIH

Sexualité, IST / VIH

La sexualité fait partie de notre état d’être vivant, chacun / chacune peut la vivre différemment. Que ce soit lié à une volonté de filiation biologique, dans le cadre d’un rapport affectif, à une recherche de plaisir ou même parfois ressentir un désintérêt, il nous est impossible de ne pas se pencher sur ce sujet au regard du rapport à l’autre et à soi même que cela engendre.

Être une personne transgenre, fondamentalement, n’impose pas de se voir couper de sa sexualité. Et surtout, avoir des rapports sexuels lorsque l’on a toujours ses organes génitaux de naissance ne remet absolument pas en cause son identité de genre revendiqué ! Il n’y a que les pauvres psychiatres transphobes et sexistes, quelque soit leurs obédience, pour  considérer qu’avoir du plaisir avec ses organes génitaux est incompatible pour assumer son genre.

Maintenant que vous êtes rassuré.e.s sur ce point, cela ne veut pas dire qu’en tant que personne transgenre vous soyez immunisé.e.s contre les infections sexuellement transmissibles (IST) et le virus de l’immunodéficience humains (VIH) menant au SIDA. La population transgenre est aussi concernée par les pratiques à risque mettant en danger leur santé, notamment les plus fragilisées socialement par la transphobie de la société et le racisme.

IMPORTANT : Que les personnes aient effectuée une opération génitale ou pas, elles sont concernées de la même manière par les risques d’infection et donc doivent prendre pour elles aussi l’ensemble des messages de prévention de santé sexuelle.

Les Infections Sexuellement Transmissibles

Demo Content

Prévention et VIH